AP assurance

Depuis le 01/03/2014, il est désormais obligatoire de pratiquer le principe de la tirette. Mais concrètement, en quoi consiste cette pratique ?

En quoi consiste le principe de la tirette ?

Le principe de la tirette est obligatoire aux endroits où une bande de circulation est interrompue. L’automobiliste doit continuer de rouler sur sa bande de circulation jusqu’au rétrécissement. Pour ensuite s’intercaler sur la bande de circulation contiguë où la circulation se poursuit.

Les conducteurs se trouvant sur cette bande doivent laisser tour à tour un conducteur s’insérer. Si toutes ces conditions ne sont pas réunies (exemple : vouloir s’intercaler avant la fin de la bande de circulation sur laquelle l’automobiliste circule), on ne peut faire prévaloir le principe de la tirette !

tirette

Qu’en est-il au niveau des constats d’accident ?

Si vous estimez que le principe de la tirette devait être appliqué en votre faveur, il faudra nécessairement le prouver.

Il ne suffira pas uniquement de le mentionner sur votre côté du constat ! Il faudra que la partie adverse reconnaisse également pour sa part ne pas avoir respecté le principe de la tirette, qu’il lui fallait vous céder le passage en vertu de ce principe et que cela soit mentionné textuellement sur le constat.

Une autre solution consiste à trouver des témoins (à noter nécessairement sur le constat d’accident) qui pourront appuyer vos dires et confirmer le fait que le tiers devait à ce moment-là appliquer le principe de la tirette et donc vous céder le passage. Sans preuve, votre compagnie d’assurance ne pourra vous défendre valablement.

Assurance en Belgique